Comme la bureaucratie est dominée par El Temür, Tugh Temür est surtout connu pour sa contribution culturelle à l'héritage des Yuan. L'académie est responsable de la compilation et de la publication d'un certain nombre de livres, mais sa réalisation la plus importante est la compilation d'un vaste compendium institutionnel nommé Jingshi Dadian (chinois traditionnel : 《經世大典》). “Directory of Scholars Working in Sung, Liao, Chin and Yüan”. National Palace Museum, Taipei. En effet, les trois khanats occidentaux (la Horde d'or, le Khanat de Djaghataï et l'Ilkhanat) agissent tous de manière autonomes, les Ilkhans étant même les seuls a reconnaître Kubilai comme Kaghan[48][49]. Contrairement à son prédécesseur, il ne poursuit pas les politiques de Kubilai, rejetant largement ses objectifs. Le voyage de Marco Poloen Chine s'est également déroulé s… Ögedeï meurt subitement le 11 décembre 1241, pendant une partie de chasse. rouleau horizontal, encre sur papier 24,8 × 43,2 cm. Encontre diversos livros em Inglês e Outras Línguas com ótimos preços. Avec le temps, les successeurs de Kubilai Khan ont perdu toute influence sur les autres terres mongoles d'Asie, tandis que les Mongols vivant en dehors de l'Empire du Milieu les considèrent comme étant trop chinois. Une histoire du Tibet : Conversations avec le Dalaï Lama, de Thomas Laird, Dalaï-Lama, Christophe Mercier, Plon, 2007, (« Political Thought in Chin-hua under Mongol Rule »), « Le fait que le persan soit Mais dans les faits, ils sont indépendants et gouvernés de manière autonome depuis la division de l'Empire mongol à la suite de la guerre civile toluid dans les années 1260. Il finit par cesser d'intervenir dans les luttes politiques. Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. L'un des buts du Xuanzheng Yuan est de sélectionner un dpon-chen (" grand administrateur "), qui est généralement nommé à ce poste par le lama et confirmé par l'empereur mongol depuis sa capitale[5]. Il n'a pas d'autre choix que de s'en remettre au pouvoir militaire des seigneurs de guerre locaux et perd progressivement tout intérêt pour la politique. Asian Nationalism, par Michael Leifer, Professor of International Relations Michael Leifer. Les territoires contrôlés par les empereurs Yuan en dehors de la Chine historique incluent la Mandchourie[2], la Mongolie-Intérieure, la Mongolie-Extérieure, une partie du sud de la Sibérie, le plateau tibétain et à certaines parties de l'actuelle province du Xinjiang[3]. Les invasions mongoles du Japon sont également le fait de cette dynastie, cela a permis de conserver différents témoignages de cette période du point de vue du Japon. Vieux pêcheur (Fuyu tu), Wu Zhen, 1342, encre sur soie, rouleau vertical, 176,1 × 95,6 cm. Yuan dynasty (Chinese and Mongolian).svg 544 × 1 051 ; 17 Kio Yuan dynasty banknote with its printing plate 1287.jpg 2 631 × 1 918 ; 4,73 Mio Yuan dynasty iron magic square.jpg 1 608 × 1 409 ; 2,72 Mio Ceux que l'on appelle aujourd'hui les quatre maîtres de la dynastie Yuan : Owen, Stephen, "The Yuan and Ming Dynasties", in Stephen Owen, ed. La province devient un Xuanweisi (宣慰司) en 1286, avant de redevenir la province de Liaoyang en 1287. Les habitants de ces régions d'Asie centrale qui ne sont pas des Mongols appartiennent généralement à la classe Semu. Pendant son règne, il promulgue officiellement, le Da Yuan Tong Zhi (chinois : 《大元通制》 ; litt. Témur soutient Douwa et envoie une grande armée commandée par Khayisan à l'automne 1306. En 1387, les forces Yuan, commandées par Naghachu se maintenant en Mandchourie, se rendent à leur tour à la dynastie Ming. Cependant, Kusala meurt subitement quatre jours seulement après un banquet avec Tugh Temür, peut-être après avoir été empoisonné par El Temür. À son nouveau poste, il demande l'avis de conseillers bouddhistes et confucéens chinois[24]. Kublai a envoyé de grandes armées contre le peuple chanson dans les années 1270. Dès 1264, Kubilai prépare le déménagement de la capitale mongole de Karakorum en Mongolie à Khanbalik[62], en faisant construire une nouvelle ville près de Zhongdu, l'ancienne capitale des Jurchen, (actuellement Pékin) à partir de 1266[63]. 80 000 000 Moeda • Moeda chinesa • … La dernière modification de cette page a été faite le 31 décembre 2020 à 15:04. Dadu prit le nom de Beijing et échut au quatrième fils du vainqueur, Zhu Di, le futur Yongle. La dinastia Ming (明朝S, Míng cháoP, chiamata anche 大明帝国 il grande impero dei Ming) fu la dinastia che assunse il controllo della Cina dal 1368 al 1644, dopo aver determinato il crollo della precedente dinastia Yuan di origine mongola. Gegeen est assassiné lors d'un coup d'État impliquant cinq princes d'une faction rivale, peut-être l'élite des steppes opposée aux réformes confucéennes. Outre la zone géographique qui correspond actuellement à la région autonome du Tibet, cette agence gouverne également une partie du Sichuan, du Qinghai et du Cachemire. En 1308, tous les habitants de Sakhaline sont soumis à la dynastie Yuan. In u 1353, Xu s'unì à i ribelli di i Turbanti Rossi, un'urganisazione chì vulia rimbarscià u guvernu Yuan.Sottu à u cummandu di Zhu Yuanzhang (futuru fundatore di a dinastia Ming incù u nome d'Hongwu), cunquistò parechji territorii appartinenti à i signori di a guerra è, in u 1369, cummandò un attaccu contru a capitale Yuan, Pechino. Ce fut en 1368 et en prit la tête sous le nom d'Empereur Hongwu. Les hors-la-loi ravagent le pays sans avoir à craindre l'intervention des armées Yuan, qui s'affaiblissent. encre sur papier, rouleau vertical, 90,6 × 42,5 cm. Pour ce qui est de sa politique extérieure, Möngke poursuit la politique d'expansion territoriale de ses prédécesseurs. À partir de 1313, les examens impériaux traditionnels sont réintroduits pour les futurs fonctionnaires, testant leurs connaissances sur des œuvres historiques importantes. Birth of the Yuan Founding an Empire. Il est aussi l'un des premiers à calligraphier sur le même support une composition littéraire personnelle[107]. L'administration de l'Empire des Yuans considère trois langues officielles, le mongol, le chinois et le persan[101]. La dynastie Yuan est également connue par les occidentaux comme étant la "dynastie Mongole[15] " ou la "Dynastie Mongole de la Chine[16]", tout comme la dynastie Qing est aussi appelé en occident la "Dynastie Mandchoue[17]" ou la "Dynastie Mandchoue de la Chine[18]". Peu à peu, ils perdent également de l'influence en Chine. The Yuan rebuilt the Grand Canal and put the roads and postal stations in good order, and their rule coincided with new cultural achievements including the development of the novel as a literary form. Suzeraineté nominale sur les Khanats occidentaux. • Li Yuan apodérase do trono da Dinastía Sui: 618: Superficie • 715 est. Le Yuan est parfois aussi connu sous le nom d'"Empire du Grand Khan" ou de "Khanat du Grand Khan[19]" qui est présent sur certaines cartes Yuan, puisque les Empereurs Yuan portent le titre de Khagan (Grand Khan), même s'il est purement nominal. Dinastia Ming 1368 - 1644 Ester Montero Rodríguez Pràctica 2 Historiografia Avec l’effondrement de la dynastie Yuan, les groupes rebelles concurrents ont commencé à se battre pour le contrôle du pays et donc le droit d’établir une nouvelle dynastie, ce que Zhu a fait en 1368 après avoir vaincu ses rivaux dans la plus grande bataille navale de l’histoire et marchant vers Pékin, la capitale de les Yuan, provoquant la fuite des dirigeants Yuan. Le dernier empereur Song meurt noyé à la fin des combats, mettant fin à la dynastie Song[83]. En plus de celui d'empereur de Chine, Kubilai Khan revendique également le titre de Khagan, ce qui lui donne théoriquement la suprêmatie sur les autres Khanats ayant succédé à l'Empire mongol, à savoir le Khanat de Djaghataï, la Horde d'or et l'Ilkhanat. Ils perdent dès cette époque la réalité du pouvoir en Chine. Il prend alors le titre de Gengis Khan[21], et entreprend la conquête des royaumes voisin, marquant ainsi le début de l'expansion de l'Empire mongol. L'écriture Phagspa est tombée en désuétude après l'effondrement de la dynastie Yuan en 1368[55],[56]. Dopo la morte di Khublai nel 1294, i khanati si spezzarono in territori più ridotti in conflitto tra loro, ma una volta costituito e finchè durò, l’Impero mongolo fu pacifico, tollerante, ben @wiki. nel 2017, considerando l’intera agglomerazione [...] da Genghiz khān (1215), fu ricostruita (1264-69) da Qūbīlāy khān, fondatore della dinastia Yuan, e assunse il nome di Dadu («città grande»). La dinastia Yuan (1271-1368) Come si è già visto nel precedente capitolo, i mongoli completarono la conquista del regno sino-barbaro di Xi Xia nel 1227, e nel 1236 fu definitivamente liquidato il regno di Jin. Après la victoire de Kubilai sur Ariq, la Mongolie est intégrée à la Région Centrale (腹裏), qui est directement gouvernée par le Secrétariat Central, dont le siège se trouve à Cambaluc, la nouvelle capitale des Yuan. Après la fondation de la dynastie Yuan, la Mandchourie est intégrée aux territoires Yuan. Sa veuve Töregene assume la régence de 1241 à 1246, date de l'élection de leur fils Güyük, qui règne pendant deux ans. Sa femme préférée meurt en 1281 et son héritier en 1285. À partir de ce moment là, les rivalités commencèrent à menacer sa cohérence même. Entre 1216 et 1221, les Jin bénéficient d'un répit relatif, Gengis Khan étant occupé à l'ouest par la conquête des Kara-Khitans et de l'empire Khorezmien. La dynastie des Yuan a été précédée par la dynastie des Song 960-1279 et suivi par les Ming qui a duré 1368-1644. Une fois le territoire chinois reconquit sur les mongols, Zhu Yuanzhang s'installa au pouvoir et créa de fait une nouvelle dynastie, les Ming ("Ming Chao"). La cartographie et la géographie progressèrent. Assemblée des chefs mongols réunie pour prendre une décision concernant l'ensemble de l'Empire. La réponse faite par Möngke Khan à Guillaume de Rubrouck venu le convertir exprime clairement la politique de liberté religieuse des Mongols. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Khans occidentaux reconnaissent nominalement Témur comme leur maître suprême, ce qui établit une suzeraineté nominale de la dynastie Yuan sur les autres khanats. Pendant la guerre civile toluid, la Mongolie est contrôlée par Ariq Böqa, un jeune frère de Kubilai Khan qui est en guerre ouverte avec lui pour le titre de Khagan. Le gouvernement de Kubilai fait face à des difficultés financières après 1279, les guerres et les projets de construction ayant vidé le trésor mongol[85]. Il y a en tout 4 Tümens Han (chinois) et 3 Tümens Khitan au sein de l'armée mongole, chaque Tümen étant une division forte de 10 000 soldats. Bref, les troubles liés à la guerre civile ont définitivement divisé l'empire mongol[50]. Il resta un modèle pour de nombreuses générations. Nou!! Il adopte de nombreuses mesures pour honorer le confucianisme et promouvoir les valeurs culturelles chinoises. A fost epoca de aur a civilizației chineze cu evoluții semnificative în artă, literatură (în special poezie) și tehnologie. Cette disposition sera reprise par les Ming. La Dynastie Yuan en Asie Centrale est la période durant laquelle la dynastie Yuan établit sa domination sur l'Asie centrale. Pourtant, Toqto'a démissionne de son poste, avec l'approbation de Togoontomor, marquant ainsi la fin de sa première administration. Après la chute de la dynastie Yuan en 1368, le khanat Kara Del est fondé à Hami par Gunashiri, un prince Yuan descendant de Djaghataï Khan[8]. « capitale supérieure »), parfois retranscrit Shang-tu) est la première capitale de Kubilaï Khan, qui régna sur la Chine de 1260 à 1294 et fonda la dynastie Yuan (1271-1368), puis réunifia la Chine (1276-1279). Il fait entreprendre de grands travaux dans sa nouvelle capitale particulièrement dans la zone du palais, où sont créés des jardins avec lacs artificiels et ponts. et l'Ilkhanat. Les invasions mongoles du Viêt Nam sont trois expéditions militaires organisées en 1258, 1285 et 1287–88, par Kubilai Khan, le Khagan de l'empire mongol et fondateur de la dynastie Yuan, pour envahir le Đại Việt [2] dirigé par la dynastie Trần et le royaume de Champa [3]. 19. De nombreux édits et règlements tentèrent de populariser l'écriture Phagspa. Mais même si Kubilai est vainqueur, il n'est pas pour autant le maître de tout l'empire Mongol. En 1307, sous le règne de Külüg Khan, le troisième empereur Yuan, la Mongolie est rattachée à la province de Karakorum (和林行省), bien que certaines parties de la Mongolie intérieure soient toujours gouvernées par le Secrétariat central. C'est ensuite au tour de Möngke, un autre petit-fils de Gengis Khan de prendre les rênes du pouvoir. La dinastia Yuan, che regna in Cina dal 1271 al 1368, è fondata dai mongoli discendenti da Gengis Khan. Gran Khan, spostò la capitale del Cathay a Khanbaluc (Pechino) e fondò la dinastia Yuan. Si Ariq a pour lui de contrôler de plus vaste territoires que Kubilai et d’être le maître de la Mongolie, la terre natale des Mongols; il est entravé par un manque chronique d'approvisionnement pour ses soldats. Le voyage de Marco Polo en Chine s'est également déroulé sous cette dynastie, donnant une vision plus européenne de celle-ci. Cependant, Kubilai rejette les propositions visant à relancer les examens impériaux confucéens et divise la société yuan en trois, puis quatre classes, les Han occupant le rang inférieur. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, Les Mongols et la Chine avant Kubilai Khan, Jayaatu Khan Tugh Temür et ses successeurs. Autre trait spécifique à la période Yuan : l'archaïsme que l’on peut constater chez Zhao Mengfu (1254–1322) lui permet d'affirmer, comme dans cette page avec « Rochers et forêts », où rochers et troncs d'arbres sont évoqués d’un trait sec et rapide qui provient du tracé « blanc évanescent » de la calligraphie[106]. Dès lors, il soutient activement l'expansion de l'islam dans son empire et renonce à toute relation avec la dynastie "païenne" des Yuan. Il recrée le Secrétariat impérial et conserve telle quelle la structure administrative locale héritée des anciennes dynasties chinoises[61]. La deuxième invasion du Japon par Kubilai en 1281 échoue à cause d'un typhon imprévu[80] et les expéditions que le Kaghan organise contre le Đại Việt, le Champa et Java, échouent toutes les une après les autres[87]. Kubilai choisit comme capitale la ville de Kaiping en Mongolie intérieure, qui sera renommée plus tard Shangdu[38]. Non è la prima che riesce a conquistare il suolo agricolo cinese, in quanto la prassi storica della invasione "barbara" rappresenta una caratteristica delle vicende cinesi sin dal nascere di questa civiltà. Dinastia Goryeo/Koryo, sau regatul Goryeo (918-1392) a fost un stat suveran coreean fondat în anul 918 de către împăratul Taejo.A realizat unirea celor Trei regate târzii ale Coreei: Shilla, Hubaekje (Baekje târziu) și Hugoguryeo (Goguryeo târziu) în 936. Le prince de Liang, Basalawarmi, établit une principauté dans le Yunnan et le Guizhou, réduite par les armes en 1381. In Mongolian, Dai Ön (Middle Mongol transliteration of Chinese "Dà Yuán") was … Lorsque Zhu Yuanzhang (1328-1398), fondateur de la dynastie des Ming (1368-1644), eut renversé les Yuan et fondé sa dynastie, la capitale de l'Empire chinois fut un temps à Nanjing. Le Yuan du Nord ( chinois: 北 元; pinyin: Běi Yuán) était un régime dynastique dirigé par le clan mongol Borjigin basé sur le plateau mongol.Il a fonctionné comme un état croupion après l'effondrement de la dynastie Yuan de Chine en 1368 et a duré jusqu'à sa conquête par la dynastie Jurchen-led plus tard Jin en 1635. "Dà Yuán" (大元) is from the clause "大哉乾元" (pinyin: dà zāi Qián Yuán; lit. Din Nanjing, prima capitală Ming, Zhu Yuanzhang a domnit sub numele de Împăratul Hongwu, timp de 30 de ani, între 1368 și 1398. Mais Kubilai, qui vise également le trône, convoque également un Qurultay, à Kaiping, sa capitale personnelle, qui le désigne également Kaghan[45]. 10. Au début des années 1270, Kublai a commencé sa voiture massive contre la dynastie des Song du Sud en Chine du Sud. Après sa victoire, Kubilai fonde la dynastie Yuan en 1271 [4]. L’Histoire des Yuan, Yuan Shi, histoire officielle de la dynastie Yuan, fut écrit en 1370 sous la direction de Song Lian (宋濂). Les Mongols s'attaquent à la Chine du Nord, alors aux mains de la dynastie Jürchen des Jin, dès le début du xiiie siècle, y faisant des ravages terribles. Durant son court règne (1307-11), le gouvernement sombre dans des difficultés financières, en partie à cause des mauvaises décisions prises par Külüg. considéré dans l’administration des Yuan comme une des trois langues officielles, à côté du chinois et du mongol, démontre l’importance du rôle des persanophones en Chine pendant cette période. En 1271, Kublai Khan fonda la dynastie des Yuan. Plusieurs autres dates sont donc proposées pour le commencement de la dynastie : 1. Külüg Khan (Empereur Wuzong) monte sur le trône après la mort de Temür Khan. En 1276, les Mongols ont capturé la capitale chanson de Hangzhou et la plupart du clan dynastie des Song. WikiMatrix WikiMatrix Un austero y monocromático estilo de pintura en tinta llamado Sumi-e fue introducido en Japón a través de la influencia de las dinastías chinas Song y Yuan , reemplazando los pergaminos polícromos del período anterior. Avant l'émergence de l'Empire mongol au début du XIIIe siècle, la Mandchourie est gouvernée par les Jurchens de la dynastie Jin. Bulletin of Sung and Yüan Studies, no. Pendant la période où les Yuan dominent le Tibet, les Tibétains conservent un pouvoir nominal sur les affaires religieuses et politiques régionales, tandis que les Mongols gèrent un pouvoir structurel et administratif[6] qui s'étend sur la région et est renforcé par de rares interventions militaires. Peu avant la fondation de la dynastie, alertés par les incursions mongoles en Europe, Saint Louis et le Pape avaient envoyé des ambassadeurs franciscains au Khan, Guillaume de Rubrouck et Jean de Plan Carpin, pour sonder ses intentions et tenter (en vain) de le convertir. Il est le neuvième et dernier successeur de Kubilai Khan sur le trône de Chine. Le Tibet est géré d'une manière différente de celle des autres provinces de la dynastie Yuan, c'est-à-dire celles correspondant à la Chine historique, mais reste toujours sous la domination administrative des mongols. Musée de Shanghai. Ainsi le. La capitale de la nouvelle dynastie est la ville de Cambaluc, en Chine, bien que la Mongolie soit contrôlée par les Yuan. En Mongol, Dai Ön (translittération en Moyen mongol (en) du Chinois "Dà Yuán") est souvent utilisé en conjonction avec Yeke Mongghul Ulus (lit. Les envoyés de l'Ilkhanat rendent donc hommage à Témur, avant d'aller inspecter les propriétés accordées à Houlagou, le fondateur de l'Ilkhanat, dans le nord de la Chine[11]. Il confia cette tâche à Drogön Chögyal Phagpa (1235 - 1280), un lama tibétain de l'école sakyapa du bouddhisme tibétain. Bien que la date de 1271soit celle de la proclamation par Kubilaï Khan du début de la dynastie, on trouve des documents chinois datés des « années de Yuan Shizu » (元世祖, Kubilaï) antérieures à 1271. tout en gardant au maximum le contrôle grâce à une concentration accrue des pouvoirs dans des services administratifs centralisés ou entre les mains de personnes de confiance, et en imposant des restrictions à la participation des Han à l'administration. Ce dernier avait nommé son fils aîné, Zhenjin, prince héritier, mais le fils meurt avant le père, en 1285[93]. À peu près au même moment, Qaïdu et Douwa du Khanat de Djaghataï mobilisent une grande armée pour attaquer Karakorum, qui est alors sous le contrôle des Yuan. Plus important encore, il introduit une politique axée sur les réformes monétaires. L'un de ses projets réussis est d'achever les histoires officielles des dynasties Liao, Jin et Song, qui sont achevées en 1345. Kubilai Khan favorise la croissance commerciale, scientifique et culturelle. Pour ce qui est des Tümens Han, ils sont commandés par les généraux Zhang Rou, Yan Shi, Shi Tianze et Liu Heima[34]. 1280, rouleau vertical, 182.9 х 104.1 cm. Le centre comprend, autour de la place Tian’anmen, la Cité interdite et la Ville extérieure datant du xviie s. Dans les arrondissements extérieurs, desservis par un métro, sont localisés les quartiers administratifs (ambassades), universitaires et industriels. Bambou et rocher, Li Kan, début dynastie Yuan, rouleau mural, encre et couleur sur soie, 185,5 × 153,7 cm. Avec la destitution de Bayan, les Toqto'a prennent le pouvoir au sein de la Cour. La guerre entre Qaïdu et Kubilai (1268-1301) qui débute peu après la fin de la guerre civile, dure quelques décennies et aggrave la fragmentation. Selon les Mongols actuels, Phagpa fut le premier à « inaugurer la théologie politique de la relation entre l'État et la religion dans le monde bouddhiste tibéto-mongol »[55],[56]. Aquesta dinastia seguí progressant en la conquesta de la Xina meridional i va anihilar la dinastia Song del Sud. Lorsqu'il part aider Kubilai dans la guerre contre les Song, Möngke charge son jeune frère Ariq Boqa d'administrer le centre de l'empire et Karakorum. qui coexiste avec la dynastie Song du Sud. Lorsque le régime des examens fut restauré en 1315, ils imposèrent la version standardisée de Zhu Xi, plus simple, confirmant la position dominante du néo-confucianisme dans l'ensemble confucéen. Temür est ensuite nommé gouverneur de Karakorum et Boyan devient ministre. Musée de Shanghai. Comme il l'avait déjà fait à Kaiping, il confie l'organisation et la supervision des travaux à Liu Binzhong. Cependant, elle est occupée peu après par Qaïdu, le chef de la Maison d'Ögedei et Khan de facto du Khanat de Djaghataï, pendant sa guerre avec Kubilai Khan. Dinastía Yuan: 1368: Dinastía Ming: 1644: Dinastía Qing: 1912: República da China: 1949: República popular Taiwan: Este artigo amosa escritos chineses. Lorsque Yesün Temür meurt à Shangdu en 1328,Tugh Temür est rappelé à Khanbalik par le commandant Qipchaq, El Temür. À la mort de Gengis Khan, ses fils se partagèrent l'empire qu'il avait agrandi, qui s'étendait alors de la Corée à la Russie. A condus mare parte din Coreea până în 1392 când a fost înlocuit de dinastia Joseon. Cleveland Museum of Art. La conquête des territoires des Song permet la réunification totale du nord et du sud de la Chine pour la première fois en trois cents ans[84]. La dynastie Yuan mongole (1271-1368) précéda la fondation de la dynastie Ming. Six gentilshommes, Ni Zan, 1345, rouleau mural, encre sur papier, 61,9 × 33,3 cm. Toutefois, il remporte une victoire à la Pyrrhus contre la Birmanie[88]. La dinastia Yuan (en xinès traidicional i simplificat: 元朝; en pinyin: Yuán Cháo), també anomenada la dinastia mongol, regnà a la Xina en el període comprès entre 1271 o 1279 i 1368. 1372. Yuan du Nord. La dinastia Yuan (cinese: 元朝 S, yuáncháo P, letteralmente "il primo inizio"; mongolo: Их Юань улс; proveniente dalla Mongolia) regnò sulla Cina dal 1279 al 1368, dopo essere stata costituita nel 1271 da Kublai Khan.Sotto di essa la Cina divenne il più vasto impero del suo tempo e il quinto della storia, con un'area di 15,0 milioni di km² nel 1330. Lorsque le général mongol meurt, une seconde invasion est déclenchée. En automne au bord de l'étang, attribué à Qian Xuan (1235- après 1301), rouleau horizontal, encre et couleurs sur papier 26,7 × 120,7 cm, Detroit Institute of Arts. Els seus descendents van completar aquesta conquesta de la Xina el 1279, establint la dinastia Yuan, que seria desallotjada per la dinastia Ming el 1368. Les dirigeants Gengiskhanides du Yuan sont originaires de la steppe mongole, et c'est Kubilai Khan , un petit-fils de Gengis Khan , qui fonde la dynastie en 1271 et établit sa capitale à Cambaluc . La dynastie Yuan mongole (1271-1368) précéda la fondation de la dynastie Ming. Rouleau vertical, encre sur papier, 74,7 × 35,3 cm. National Palace Museum, Taipei. Ce travail, réalisé très rapidement, reçut de nombreuses critiques sous la dynastie Qing, et fit l'objet d'une version corrigée, la Nouvelle histoire des Yuan, Xin Yuanshi, par Ke Shaomin, achevée en 1920. En grandissant, Togoontomor fini par désapprouver le régime autocratique du Bayan. Le chef du gouvernement Choe U (en) fuit sur l'île de Kanghwa la même année et demande à la population de résister. Jul 29, 2014 - Yuan Dynasty Map: show the land of the Yuan Dynasty (1279 – 1368), whose capital was in present-day Beijing. Mais trois ans plus tard, il change de politique et envoie des ambassadeurs saluer Témur Khan, le successeur de Kublai Khan et second empereur Yuan, qui répond favorablement à cette volonté de rapprochement. Le nom de la dynastie provient du Yi Jing et décrit l'"origine de l'univers" ou une "force primaire"[65]. En plus d'une discrimination institutionnalisée contre les Han qui encouragea le ressentiment, la chute des Yuan fut attribuée à la sur-taxation de régions très touchées par l'inflation et de graves inondations du fleuve Jaune liées à un abandon des projets d'irrigation [1]. Après s’être repliés à Hangzhou en 1129 devant les Jin (1115-1234), les Song sont balayés par les Mongols qui instaurent la dynastie des Yuan (1279-1368). Si Gengis-khan (c. 1167-1227) est considéré comme le « Grand Ancêtre » (Taizu) de la dynastie des Yuan, celle-ci ne règne sur l'ensemble de la Chine qu'après la chute des Song du Sud, en 1279. Après la mort de Tugh Temür en 1332 et la mort subséquente de Rinchinbal (empereur Ningzong) la même année, Togoontomor (empereur Huizong), alors âgé de 13 ans, est rappelé du Guangxi et monte sur le trône. Ce régime fut par la suite partiellement assoupli, par exemple par Renzong qui ré-instaura en 1313 les examens d'accès à la fonction publique, entamant l'exclusivité mongole sur certaines fonctions. During the Yuan dynasty, China—for the first time in its long history—was completely subjugated by foreign conquerors and became part of a larger political entity, the vast Mongol empire.Ironically, during this century of alien occupation, Chinese culture not only survived but was reinvigorated. Genguis Khan, de nom Temujin (c. 1162-1227) fou el primer emperador mongol. Capitale: Chang'an și Luoyang Dinastia Tang a fost fondată de împăratul Gaozu la 18 iunie 618. Ce petit Khanat devient un vassal des Ming en 1380[9] et existe jusqu'en 1513, date à laquelle il est détruit à la suite d'une guerre entre les Ming et les Oïrats[10]. Selon le Yuan Shi, qui est l'histoire officielle de la dynastie Yuan, les Mongols ont soumis militairement les Guwei (骨嵬, Gǔwéi), qui habitent dans l'île de Sakhaline. De plus, les empereurs Yuan ont une suzeraineté nominale sur les trois khanats mongols occidentaux, à savoir la Horde d'or, le Khanat de Djaghataï et l'Ilkhanat. À l'époque d'Ögedei, Les Tümens Khitan sont sous les ordres des généraux Shimobeidier (石抹孛迭兒), Tabuyir (塔不已兒), et Zhongxi, le fils de Xiaozhacizhizi (蕭札刺之子重喜). Les voyages de Marco Polo inspireront plus tard beaucoup d'autres voyageurs, comme Christophe Colomb, qui essayerons de trouver un passage vers l'Extrême-Orient à la recherche de ses richesses légendaires[76]. Ceci étant, même s'ils ne sont pas vaincus, le Đại Việt, la Birmanie et le Champa reconnaissent l'hégémonie mongole et établissent des relations tributaires avec la dynastie Yuan[89]. As the first publication of its kind, The Capital of the Yuan Dynasty presents the capital's history using a thematic approach. Il monte sur le trône sous le nom de Tövtömör Khan (empereur Wenzong) à Khanbalik, tandis que le fils de Yesün Temür, Ragibagh Khan, monte lui aussi sur le trône à Shangdu avec le soutien de Dawlat Shah, le serviteur préféré de Yesün Temür.